Si je reste

1007278-gf

Si je reste

Gayle Forman

Editions Oh! editions

 

 

 

 

 

Synopsis :

Mia a 17 ans. Un petit ami, rock star en herbe. Des parents excentriques. Des copains précieux. Un petit frère craquant. Beaucoup de talent et la vie devant elle.

Quand, un jour, tout s’arrête. Tous ses rêves, ses projets, ses amours. Là, dans un fossé, au bord de la route. Un banal accident de voiture… Comme détaché, son esprit contemple son propre corps, brisé. Mia voit tout, entend tout. Transportée à l’hôpital, elle assiste à la ronde de ses proches, aux diagnostics des médecins. Entre rires et larmes, elle revoit sa vie d’avant, imagine sa vie d’après. Sortir du coma, d’accord, mais à quoi bon ? Partir, revenir ? Si je reste…

 

Mon avis :

Bon, avant que vous ne lisiez ce que je pense du contenu du livre, parlons de la couverture… Je suis catastrophée par cet espèce de bandeau rouge immonde (il faut bien le dire…). Sérieusement, pourquoi ? Je ne vois pas l’intérêt, je pense que Twilight a eu suffisamment de succès pour faire encore plus de pub. Surtout que je ne suis pas d’accord avec Erik Feig, qui prétend que « Si je reste » est « le livre le plus émouvant depuis Twilight ». Quand même, je n’ai pas lu Twilight (je sais, je sais, honte à moi, je n’ai jamais réussi à accrocher au premier tome), mais ces deux livres ne traitent absolument pas du même sujet. Il n’y a pas à comparé, c’est tout.

Bref… Après ce petit prélude (je m’excuse, mais il fallait que je le dise une bonne fois pour toutes), entrons dans le vif du sujet.

Mia, une adolescente de 17 ans, a une vie quasi-parfaite. Bien sûr, il fallait qu’un accident de voiture vienne tout gâché (je ne vous spoil rien, c’est écrit dans le résumé). Là, elle entrevoit des souvenirs, des parties de sa vie et, en fin de compte, elle devra choisir de rester ou non.

« Si je reste » est un roman dont j’avais entendu beaucoup de bien, donc il était obligatoire que je le lise. Et, bien que ce fut une lecture agréable, j’ai tout de même été très déçue.

L’histoire de Mia m’a beaucoup ému et je pense que personne ne peut rester indifférent à cela, même moi qui n’ai pourtant pas adoré ce livre. /!\ Subir un accident de voiture et perdre sa famille, c’est tout bonnement affreux. Ce fut bouleversant d’apprendre que ses parents et son frère sont morts, et je dois dire que j’ai bien dû verser quelques larmes /!\

Pour parler de Mia, la personnage principale, je dois dire qu’elle m’a parfois un peu agacée. Dans les flash-back, j’ai eu l’impression (ce n’est qu’une impression, hein) qu’elle n’a cessé de se plaindre. Elle avait beau avoir une vie quasi-parfaite, et bien non, il faut encore qu’elle trouve une raison de s’apitoyer. Enfin, à part cela, je dois dire qu’elle ne m’a pas déplu, mais je n’ai pas non plus adoré ce personnage.

Ensuite, Adam. Ah, le petit ami parfais, quoi. Attentionné, aimant… Bref, tout ce dont pourrait rêver une fille. Après, c’est sûr qu’il manque légèrement de caractère et que je l’ai parfois trouvé un peu fade, mais c’est un protagoniste auquel j’ai bien accroché.

Dans « Si je reste », je me suis rendue compte que la musique avait une place importante dans l’histoire. /!\ C’est d’ailleurs l’un des éléments qui permettra le réveil de Mia, ce n’est pas peu dire /!\ Cela ne m’a fait ni chaud ni froid. On va dire que ça ne m’a pas gêné du tout, mais je n’ai pas non plus été transporté grâce à cela. Certes, il y avait parfois certains passages qui concernait la musique très touchant.

 

En bref…

« Si je reste » fut une lecture très très agréable, mais pas vraiment ce à quoi je m’attendais. J’aurai aimé être encore plus bouleversée que je ne l’ai été.

 

♫ ♫ ♫ ♫

Soit 4/5

Publicités