Top Ten Tuesday ~3

10

Image provenant du blog de Iani

Le « Top Ten Tuesday » est un rendez-vous littéraire qui a lieu le mardi. Créé par The Broke and the Bookish et repris par Iani.

Le thème de la semaine:

Les 10 livres de votre PAL que vous n’avez finalement plus envie de lire.

• Carrie

• Oksa Pollock tome 1

• Oscar Pill tome 1

• Le Dernier Elfe

Voilà, il n’y en a que 4, mais bon, à part cela, ils me donnent tous très envie ! ^.^

C’est lundi, que lisez-vous ? ~3

Montage C'est lundi que lisez-vous

« C’est lundi, que lisez-vous ? » est un rendez-vous littéraires où l’on parle de nos lectures: celle(s) de la semaine passée, celle(s) en cours et celle(s) à venir. Créé par Mallou et repris par Galleane.

 

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière:

9782361070007                           hex-hall,-tome-1---hex-hall-79585

 

 

Ce que je suis en train de lire:

zvzoyx

 

 

Ce que je vais lire:

zvzoyx                    9782253151517-T

Désolé, je suis un petit peu en retard ! ><

Hex Hall: tome 1

hex-hall,-tome-1---hex-hall-79585

Hex Hall

De Rachel Hawkins

Editions Albin Michel

 

 

 

 

 

Synopsis:
Quand on est expédiée à Hex Hall pour usage inapproprié de la magie, qu’on doit empêcher une vampire aux cheveux roses de prendre feu, lutter contre trois ravissantes sorcières aussi dangereuses que des top models en manque de magazines et résister à un séduisant sorcier très très agaçant, on n’a aucun besoin qu’une élève soit retrouvée vidée de son sang. C’est pourtant ce qui arrive à Sophie Mercer, une sorcière qu’il ne faut surtout pas énerver…

 

 

Mon avis:
Hex Hall est comme une bouffée d’air frais. Cela faisait longtemps que je n’avais pas ressenti ça dans un livre. L’histoire est certes jeunesse, mais cela n’en fait qu’un avantage en plus. Je suis complètement sous le charme de ce livre.
Sophie Mercer est une adolescente comme les autres, à l’exception près qu’elle est une sorcière. En effet, elle peut pratiquer la magie. Un jour, alors que ses pouvoirs provoquent la panique générale, elle est invité à Hex Hall, une école pour « Prodigium », des jeunes prodiges. Là-bas, une succession d’événements étranges vont lui faire prendre conscience de qui elle est vraiment.
Au début du roman, je n’ai pourtant pas été si emporté que ça. L’histoire reste banale, avec une école pour adolescents hors-normes. J’ai eu peur que ce ne soit du déjà vu. Déjà, le commencement du roman ne m’a que très moyennement plu, et je l’ai trouvée assez ennuyeuse. C’était sans compter sur la suite prometteuse.
Sophie, de son vrai nom Sophia, est une héroïne que je n’ai pas trouvé si extraordinaire que ça. Par ailleurs, au début, elle m’a énormément agacée, du fait qu’elle n’apprécie pas d’être une sorcière (je ne sais pas pour vous, mais personnellement, je ne rêve que de ça…) Bon, malgré le fait qu’elle puisse parfois se montrer exaspérante, Sophie est une personne qui, malgré ses pouvoirs, reste une adolescente comme les autres, avec ses histoires d’amours et d’amitiés. De ce fait, j’ai pu me mettre dans la peau du personnage avec assez de facilité.
Ensuite, il y a Jenna, l’amie fidèle et adorable, mais qui pourrait bien cacher quelques secrets. C’est une fille qui peut tout aussi bien être pétillante et joyeuse que renfermée et mystérieuse. En bref, un personnage très attachant qui apporte beaucoup de bonne humeur dans le roman (quand elle le veut bien).
Puis il y a Archer, le prototype du tombeur de filles, prétentieux mais très séduisant /!\ dont Sophie ne tarde d’ailleurs pas à tomber amoureuse /!\.
Enfin, il y a Élodie et sa bande, les garces de service. Élodie, qui ai une bombe superficielle, m’a grandement agacée. Par la suite, elle m’a beaucoup touchée. Je ne vous en dis pas plus…
L’histoire de Hex Hall (d’ailleurs, il faudra qu’on m’explique un jour pourquoi l’école s’appelle à la fois Hex Hall et Hécate) est bien ficelée, le roman a réussi à me tenir en haleine jusqu’à la fin, malgré un début un tout petit peu long à démarrer. J’ai tourné les pages sans m’arrêter, j’ai littéralement dévoré Hex Hall. Bien sûr, c’est un livre qui reste jeunesse et certains lecteurs pourraient trouver les décisions et actes de Sophie immatures sur les bords, mais personnellement, ce ne fut pas le cas. J’ai adoré ce roman et j’en redemande ! Je n’attends qu’une chose : me procurer le deuxième volet, surtout que la fin du premier tome m’a énormément prise au dépourvue. Il FAUT que je sache la suite !

 

 

En bref :
Hex Hall fut une lecture excellente, fraîche, drôle… Je ne peux qu’en re-demander !

 

♫♫♫♫♫

Soit 5/5

Si je reste

1007278-gf

Si je reste

Gayle Forman

Editions Oh! editions

 

 

 

 

 

Synopsis :

Mia a 17 ans. Un petit ami, rock star en herbe. Des parents excentriques. Des copains précieux. Un petit frère craquant. Beaucoup de talent et la vie devant elle.

Quand, un jour, tout s’arrête. Tous ses rêves, ses projets, ses amours. Là, dans un fossé, au bord de la route. Un banal accident de voiture… Comme détaché, son esprit contemple son propre corps, brisé. Mia voit tout, entend tout. Transportée à l’hôpital, elle assiste à la ronde de ses proches, aux diagnostics des médecins. Entre rires et larmes, elle revoit sa vie d’avant, imagine sa vie d’après. Sortir du coma, d’accord, mais à quoi bon ? Partir, revenir ? Si je reste…

 

Mon avis :

Bon, avant que vous ne lisiez ce que je pense du contenu du livre, parlons de la couverture… Je suis catastrophée par cet espèce de bandeau rouge immonde (il faut bien le dire…). Sérieusement, pourquoi ? Je ne vois pas l’intérêt, je pense que Twilight a eu suffisamment de succès pour faire encore plus de pub. Surtout que je ne suis pas d’accord avec Erik Feig, qui prétend que « Si je reste » est « le livre le plus émouvant depuis Twilight ». Quand même, je n’ai pas lu Twilight (je sais, je sais, honte à moi, je n’ai jamais réussi à accrocher au premier tome), mais ces deux livres ne traitent absolument pas du même sujet. Il n’y a pas à comparé, c’est tout.

Bref… Après ce petit prélude (je m’excuse, mais il fallait que je le dise une bonne fois pour toutes), entrons dans le vif du sujet.

Mia, une adolescente de 17 ans, a une vie quasi-parfaite. Bien sûr, il fallait qu’un accident de voiture vienne tout gâché (je ne vous spoil rien, c’est écrit dans le résumé). Là, elle entrevoit des souvenirs, des parties de sa vie et, en fin de compte, elle devra choisir de rester ou non.

« Si je reste » est un roman dont j’avais entendu beaucoup de bien, donc il était obligatoire que je le lise. Et, bien que ce fut une lecture agréable, j’ai tout de même été très déçue.

L’histoire de Mia m’a beaucoup ému et je pense que personne ne peut rester indifférent à cela, même moi qui n’ai pourtant pas adoré ce livre. /!\ Subir un accident de voiture et perdre sa famille, c’est tout bonnement affreux. Ce fut bouleversant d’apprendre que ses parents et son frère sont morts, et je dois dire que j’ai bien dû verser quelques larmes /!\

Pour parler de Mia, la personnage principale, je dois dire qu’elle m’a parfois un peu agacée. Dans les flash-back, j’ai eu l’impression (ce n’est qu’une impression, hein) qu’elle n’a cessé de se plaindre. Elle avait beau avoir une vie quasi-parfaite, et bien non, il faut encore qu’elle trouve une raison de s’apitoyer. Enfin, à part cela, je dois dire qu’elle ne m’a pas déplu, mais je n’ai pas non plus adoré ce personnage.

Ensuite, Adam. Ah, le petit ami parfais, quoi. Attentionné, aimant… Bref, tout ce dont pourrait rêver une fille. Après, c’est sûr qu’il manque légèrement de caractère et que je l’ai parfois trouvé un peu fade, mais c’est un protagoniste auquel j’ai bien accroché.

Dans « Si je reste », je me suis rendue compte que la musique avait une place importante dans l’histoire. /!\ C’est d’ailleurs l’un des éléments qui permettra le réveil de Mia, ce n’est pas peu dire /!\ Cela ne m’a fait ni chaud ni froid. On va dire que ça ne m’a pas gêné du tout, mais je n’ai pas non plus été transporté grâce à cela. Certes, il y avait parfois certains passages qui concernait la musique très touchant.

 

En bref…

« Si je reste » fut une lecture très très agréable, mais pas vraiment ce à quoi je m’attendais. J’aurai aimé être encore plus bouleversée que je ne l’ai été.

 

♫ ♫ ♫ ♫

Soit 4/5

Top Ten Tuesday ~2

10

Image provenant du blog de Iani

Le « Top Ten Tuesday » est un rendez-vous littéraire qui a lieu le mardi. Créé par The Broke and the Bookish et repris par Iani.

Le thème de la semaine:

Les 10 livres à lire ce printemps (ma PAL pour ce printemps)

Running Man

Avant d’aller dormir

Jenna Fox pour toujours – Je l’avoue, il s’agit d’une re-lecture, mais je l’avais tellement aimé…

Quitter le monde

Journal d’un Vampire tome 2

Angie, 13 ans, disparue…

L‘apprenti épouvanteur

Je vais bien ne t’en fais pas

•  Le livre perdu des sortilèges

Le chaperon Rouge

Bonnes lectures à vous pour ce printemps !

C’est lundi, que lisez-vous ? ~2

Montage C'est lundi que lisez-vous

« C’est lundi, que lisez-vous ? » est un rendez-vous littéraires où l’on parle de nos lectures: celle(s) de la semaine passée, celle(s) en cours et celle(s) à venir. Créé par Mallou et repris par Galleane.

Ce que j’ai lu la semaine dernière:

1007278-gf

 

 

Ce que je suis en train de lire:

hex-hall,-tome-1---hex-hall-79585

 

 

Ce que je vais lire:

zvzoyx       9782361070007

 

 

BONNES LECTURES A VOUS !

In my MailBox ~2

Montage In My Mailbox2

Bonjour ! Je vous retrouve aujourd’hui pour ce deuxième IMM.

La semaine a été bien rempli avec 14 romans, tous d’occasion.

angie,-13-ans,-disparue-3780013         logo_11746       epouvanteur

olvier_adam         13331_738671        Les-Vampires-de-Manhattan-2

poster_136846          9782253174875-T          Sauve-Moi-MUSSO

index        9782266125154         6542242_3554320

9782266150293         9782266198691

BONNES LECTURES A VOUS !

Hantise

Hantise

De Michelle Jaffe

Éditions Hachette Jeunesse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Synopsis :

L’image est austère et pourtant étrangement belle. Au premier plan, à droite, un buisson. Au milieu, une fille. Elle a un joli visage, à demi caché par des cheveux noirs. Son corps est couvert d’entailles, une rivière de sang dégouline de sa tête. Ses lèvres sont entrouvertes, mais elle est incapable de parler. Ses yeux sont grand ouverts, mais ils ne voient rien. L’image ressemble à n’importe laquelle des photos que j’ai prises, à un détail près. Cette fille devrait être morte. La fille, c’est moi.

 

 

 

 

Mon avis :

J’avais très envie de lire un bon thriller, en ce moment, donc Hantise m’a paru être le bon choix, vu les avis qui qui circulent sur la blogosphère. Pourtant, cette lecture a été plutôt décevante, comparé à ce que j’attendais.

Le début de l’histoire est assez sordide, avec cette histoire de photo. Et je dois dire que j’ai beaucoup apprécié cette ambiance lugubre qui s’installe dès le début du roman. Ainsi donc, ce livre commençait à la perfection.

Ensuite, j’ai découvert que toute l’histoire était constituée d’un énorme retour en arrière. C’est seulement à la fin du roman qu’on se retrouve après le début… Je sais, je ne sais pas faire des explications, mais lisez le livre, ce sera plus simple, et vous passerez un bon moment.

Car, oui, même si cette lecture a été une petite déception (peut-être parce que j’ai placé la barre trop haute ?), il n’empêche que j’ai passé un excellent moment. On est vite happé par le bouquin. J’adore le suspens, et on en trouve beaucoup. Qui est celui qui a tenté d’assassiner Jane ? Que s’est-il passé à cette soirée ? Sans parler de tous les mystères qui vont autour.

Pourtant, malgré l’ambiance sombre qui plane tout au long, je m’attendais à quelque chose de plus effrayant, qui m’aurait fait faire des cauchemars la nuit. Et ce n’est malheureusement pas la sensation que j’ai eu. Je n’ai pas été effrayé, ou très peu (en même temps, me direz-vous, j’ai lu Hantise la journée, sous un soleil radieux… Ce n’est pas comme si je l’avais fait le soir, dans le noir, je sais.) Certes, les personnages peuvent se montrer parfois complètement fous… En fait, ils le sont tous, c’est cette impression que l’on a. Chacun l’est, d’une manière différente.

D’ailleurs, en parlant des personnages, l’idée était plaisante de faire en sorte que tout l’entourage de Jane soit rendue suspect selon elle, même si j’aurai aimé que cela soit un peu plus poussé. A la fin du roman, j’ai eu l’impression qu’on ne nous avait pas tout révélé, ce qui m’a laissé un goût amer concernant ce roman. J’aurais aimé qu’on en sache plus (ce n’est qu’un exemple parmi d’autres) sur Kate. Que devient-elle à la fin ? On l’a complètement oubliée !

Autre point qui ne m’a que moyennement plu: le fait que toute l’histoire se déroule dans un hôpital (bien sûr, il y a les flash-back, mais ça ne compte pas vraiment, ce n’est pas l’action en elle-même). J’ai été oppressé par ce côté qui donne l’impression d’être prisonnier du bâtiment. Mais après tout, peut-être est-ce ce qu’à voulu faire l’écrivain ? En tout cas, sur moi, ça n’a pas marché. Cela a rendu parfois le livre ennuyant parce que, disons-le, il y a parfois certaines longueurs.

A part cela, évidemment qu’il y a de bons point. Les personnages sont tous très attachants, et on n’a pas envie que l’un d’entre eux soit le meurtrier. Jane est un protagoniste assez étrange. Parfois, elle est parfaitement saine d’esprit (et c’est ce qu’elle veut prouver aux autres, qui la croient folle), et dès moment, elle a une attitude un peu hystérique. J’ai bien aimé que l’on soit impliqué dans la vie de famille de Jane, pour « détendre l’atmosphère » (parce que ce n’est pas très joyeux non plus).

L’histoire, elle est bien ficelée, même si la fin est un petit dérapage. La motivation de l’assassin est assez… incompréhensible. Cela a fait un peu tâche dans la lecture, ce n’était pas assez bien recherché, pas assez approfondi.

 

 

En bref…

Un livre sympathique, mais ce n’est pas ce que j’attendais. J’aurai préféré avoir une histoire plus approfondie et effrayante. La fin est un peu incompréhensible, ce qui m’a un peu gâchée la lecture. Un livre que je vous conseille toutefois, surtout si vous voulez un thriller pas très angoissant.

♫ ♫ ♫ ♫

Soit une note de 3/5

Percy Jackson t.5 : le Dernier Olympien

logo_13977

 

 

Percy Jackson tome 5 : le Dernier Olympien

De Rick Riordan

Edition Albin Michel

/!\ PEUT CONTENIR DES SPOILERS SI VOUS N’AVEZ PAS LU LES TOMES PRECEDENTS /!\

 Les /!\ signifient une présence de spoil.

Synopsis :

Toute l’année, Percy et son armée de demi-dieux se sont préparés à affronter les Titans. L’heure est venue. Les troupes de Cronos avancent vers Manhattan où l’Olympe est en danger. Tandis que Percy et ses amis luttent, ils savent que le temps est compté. La prophétie va s’accomplir : Percy prendra une décision qui condamnera ou sauvera le monde…

 

Mon avis :

 

Je ne m’étendrai pas trop sur cette chronique, sinon je risquerai de me répéter avec les avis des tomes précédents et de vous spoiler complètement.

La série est donc close, avec une conclusion plus ou moins satisfaisante. /!\ début C’est un Happy End avec un nouveau couple qui restait tout de même prévisible depuis le début de la série. Mais bon, je ne vais pas me plaindre, pour la simple et bonne raison que cette déclaration m’a réjouie. /!\ fin  

Bref, le résultat reste satisfaisant et (heureusement) n’a pas été baclé comme dans certaines saga.

J’ai versé quelques larmes au début et vers la fin du roman, pour la simple et bonne raison /!\ début  que mes personnages favoris décède ainsi qu’un autre que j’appréciai bien. Je ne citerai pas de noms, bien entendu (même avec des préventions de spoiler, je ne vais pas en abuser.)  /!\ fin

L’humour de l’auteur reste énormément présent, pour ma plus grande joie. Même au beau milieu d’une bataille, une petite blague par-ci par-là évite de nous plomber le moral (les morts et tout, je ne sais pas pour vous, mais ça a cet effet là sur moi…)

 

En bref…

Un très très bon tome pour conclure cette saga, avec quelques passages émouvants.

Je n’hésiterai pas à me procurer la suite.

 Montage livres 1

Soit 5/5 (mais pas de coup de cœur).

 

 

 

Percy Jackson t.4: la Bataille du Labyrinthe

logo_13972

Percy Jackson tome 4: la Bataille du Labyrinthe

De Rick Riordan

Édition Albin Michel

/!\ PEUT CONTENIR DES SPOILERS SI VOUS N’AVEZ PAS LU LES TOMES PRECEDENTS /!\

Synopsis:

  • La vie de Percy est menacée. L’armée de Cronos s’apprête à attaquer la Colonie des Sang-Mêlé, en empruntant le Labyrinthe de Dédale. Percy et ses amis doivent trouver Dédale avant Cronos et tout faire pour lui barrer la route. Mais circuler dans l’enfer souterrain n’est pas aisé… surtout quand le chemin est parsemé d’effroyables pièges.
  • Mon avis:

    Comme j’adoore les labyrinthes, avec les pièges et tout ce qui va avec, j’avais très très hâte d’entamer ce tome de la série Percy Jackson. Pourtant, même si c’est une lecture qui m’a séduite, j’ai peut-être placé la barre légèrement trop haute…

    Déjà, j’ai trouvé le début un peu répétitif à mon goût. En finissant le premier chapitre du livre, j’ai pris conscience que (si ma mémoire est bonne) tous les tomes de Percy Jackson, jusque là, commençait de la même façon. Je ne peux pas vous en dire plus, car bien que ce ne soit que le début, je n’ai pas envie de vous spoiler… Ce point m’a un peu contrarié, mais ça ne m’a pas empêché de continuer ma lecture pour autant.

    Concernant les personnages, certains réapparaissent tandis que d’autres… eh bien disparaissent. Par exemple, Tyson, qui n’était pas présent dans le tome précédent revient, et avec lui sa bonne humeur et son attitude de « grand bébé ». Par contre, on ne mentionne pas une fois Thalia, mais alors pas une fois (il me semble). Cela m’a un peu refroidie, car elle qui était un personnage clé dans le tome précédent n’est même plus présente.

    Percy, quant à lui, reste fidèle à lui-même. Il n’est pas le héros « tas-de-muscule-sourire-charmeur-je-peux-me-débrouiller-tout-seul ». C’est cela qui me plait avec ce personnage: il ne reflète pas le héros type qui peut tout casser sans l’aide de personnes. Il a besoin de l’aide de ses amis, ce qui renforce l’aspect « réaliste » (réaliste dans le sens qu’on peut davantage s’assimiler à ce personnage).

    Quant à Annabeth, eh bien… C’est Annabeth. Une tête de mule en force, boudeuse par dessus le marché, mais c’est ce qui fait son charme, après tout.

    Dans ce tome, un protagoniste très très secondaire dans le tome 3 devient subitement bien plus important: Rachel. Je n’ai pas franchement accroché avec ce personnage, qui « vole la vedette » à Annabeth. Même si celle-ci en fait parfois des tonnes (ce qui est agaçant parfois).

    Dans ce livre, la romance est un peu plus présente que d’habitude. Je dis bien un peu, hein.  J’espère toujours une histoire d’amour entre nos héros, qui ne se décide pas à venir… Bon, il y a peut-être un tout petit, minuscule passage, mais pas de quoi créer un beau couple mignon tout pleins.

    L’histoire, elle, traite bien évidemment toujours de la mythologie grecque, bien que je la trouve toujours un peu fouillis. J’aurai aimé qu’il y ai davantage de piège dans le Labyrinthe. Et puis, un point qui m’a un peu gêné: on nous décrit le dédale (de Dédale, justement) comme gigantesque et d’où il est quasi-impossible de ressortir (vivant ou non). Pourtant, plusieurs fois dans le récit, Percy et sa bande en ressorte, y entre, puis en ressorte encore. J’ai été un peu déçu, moi qui m’attendais à un Labyrinthe complexe bourré d’épreuves.

    J’aime toujours autant la plume de Rick Riordan, qui pourrait rebuté certains lecteurs, puisque l’écriture de l’auteur reste tout de même très jeunesse. Il y a beaucoup d’humour, certes pas très subtil, mais qui m’a tout de même fait bien rire.

    En bref…

    Un tome qui n’était qu’à un poil d’être parfait, mais dont certains éléments m’ont gêné. Je m’attendais à quelque chose de meilleur, mais une lecture très agréable tout de même avec de l’humour et de la légèreté dans le récit.

Montage livresSoit 4,5/5